Qui êtes-vous Pierre Parsus ?

1921. Naît à Paris le 6 juin.

1934. Reçoit en une heure la révélation de sa nature de peintre.

Pierre Parsus 1935. Formation à l'Ecole des Arts Appliqués de Paris.

1945. Bénéficie, la guerre achevée, d'un mécénat privé.

1948. Délaisse Paris pour peindre solitaire et dans la nature.
. Fixe son atelier dans le Gard.
. Epouse pour la vie Lucette Delluc-Bouchet.

1949tiret1987. Donne 10 expositions particulières à Paris.

1952tiret1955. Prix de la Villa Abd-El-Tif en 1952.

1957. Peint et expose à Alger, à Tipasa en Kabylie.
. Elu Sociétaire du Salon d'Automne.
. Grand Prix Félix Féneon (Jury : Louis Aragon, Jules Supervielle, Georges Besson, André Chastel,
Marie Dormoy).
. Grand prix des Peintres Orientalistes (Prix Cottet).

1962. Jean Giono préface et présente à Marseille son exposition sur le thème des Géorgiques de Virgile.

1963 à 1984. Création et exécutions de 10 grands vitraux pour l'Eglise Saint Joseph des 3 Piliers à Nîmes...

1967tiret1969. Commande d'état : création avec François Rouan de la Cour d'Honneur de la Faculté des Sciences
de Montpellier (1700 m2), architectes : Ph. Jeaulme et J.C. Deshons.

1969. Illustration du roman Regain de Jean Giono, 16 lithographies, tirage grand luxe, Editions du Grésivaudan.

1972. Illustration de L'oeuvre poétique de Georges Brassens, 32 lithographies, tirage grand luxe,
Edition du Grésivaudan.

1973tiret1974. Grand Prix du festival International d'Arts Plastiques du Hainaut, Belgique.
. Expositions en France et à l'étranger.

1990. Exposition à New-York.

1995. Exposition Galerie des Arts à Nîmes.

2003. Création de l'affiche de la Feria de la ville.
. Exposition de 12 toiles sur le thème de Mithra à la médiathèque de Nîmes.
. 7 acquisitions de l'Etat Français. 3 de la Ville de Paris. Musées. Collections particulières. Notice au Benezit.
. Musées et expositions particulières.

2006. Publication de Pierre Parsus, L'Art Singulier à compte d'auteur.

2010. Publication de Pictor à compte d'auteur.


Expositions Particulières

. Suisse
. Belgique
Pierre Parsus, Exposition . USA
. New-York, 1990
. France
. Paris (15 expositions particulières)
. Lyon
. Dijon
. Grenoble
. Clermont Ferrand
. Royan
. Aix-en-Provence
. Nîmes
. Saint Tropez
. Marseille
. Avignon
. Le Touquet
. Fontevrault


Rétrospectives

1983. Dijon, Cellier de Clairvaux, 80 toiles.Pierre Parsus, Rétrospective

1999. Alès, Musée du Colombier, 90 toiles.

2017. Pont du gard, grande rétrospective du 25 mars au 15 octobre.


Ecrits

. Pierre Parsus, L'art singulierPierre Parsus, L'Art Singulier.
« A Parsus, par Jean Giono
Mais il faut parler peinture. Alors on se tourne vers des gens peu malins et qui ne brilleraient pas dans les senacles. La plupart du temps ils sont enfouis (ou ils sont allés s’enfouir) dans une province pulpeuse. Ils sont à l’origine des choses. C’est une situation dans laquelle l’intelligence ne peut pas se séparer du coeur.
» Extrait du texte à Parsus par Jean Giono


. Pierre Parsus, L'art singulierPierre Parsus, Pictor.
« Le faune jubilait. Je voyais devant moi se constituer une vraie peinture. Je voyais se construire ton après ton et par ma main, des plans, de l’espace, de l’éclat, un monde, l’autre monde, celui qui m’attendait dès avant ma naissance, celui que je cherchais désespéré sans le savoir. Le monde délivré, irradiant, de la Peinture, de la Sainte Peinture, qui n’est pas la copie de la vie, mais son chant, sa sublimation. Nous nous sommes arrêtés, c’était l’heure. Le faune riait essuyant doucement ses lunettes embuées. Je le regardais, je regardais ma feuille de papier magnifiée. Oui, je venais de naître ! »


Site officiel de Pierre Parsus - © Pierre Parsus - Mentions légales - Création : Marion Pruneau - Contact